L’AFD s’engage sur le projet "Gandharbpur"

L’AFD a signé le 29 janvier 2015 une convention de prêt de 47 millions EUR avec le Gouvernement du Bangladesh, pour la construction d’une nouvelle station de potabilisation à Gandharbpur (région de Dacca). Il s’agit du deuxième prêt de l’AFD au Bangladesh (après la signature du BRT de Dhaka en 2013), en co-financement avec la Banque Asiatique de Développement (250 millions USD) et la Banque Européenne d’Investissement (100 millions EUR).

JPEG

Cette station, d’une capacité de 500 000 m3/jour, alimentera la ville de Dhaka par le traitement d’eaux de surface. Il s’agit d’un défi de taille, dans une ville où la nappe phréatique baisse de 2 à 3 mètres par an : les prélèvements actuels excèdent largement sa capacité de recharge. En préservant la ressource, le soutien de l’AFD à Dhaka WASA, société des eaux de Dhaka et comptant parmi les plus grandes régies au monde, s’inscrit dans le cadre de la stratégie climat de l’AFD.

Cette intervention s’inscrit également dans la continuité de la présence française dans le secteur de l’eau au Bangladesh, puisque la station de Saidabad-Phase 1 (également dans la région de Dhaka) avait été financée sur protocole du trésor, que les stations de Saidabad- Phases 1 et 2 ont été construites par Degrémont (la phase 2 étant toujours exploitée par l’opérateur français) et que les études de faisabilité de la station de Saidabad-Phase 3 sont en cours et ont été confiées à Egis dans le cadre d’un FASEP. Les appels d’offre sur Gandharbpur sont en cours et il est attendu que Suez Environnement-Degrémont et Véolia-Sade répondent ensemble dans le cadre d’un consortium français (remise des offres techniques le 3 mars 2015).

L’AFD entend poursuivre son positionnement dans le secteur de l’eau et de l’assainissement au Bangladesh, d’abord via le financement de la station de Saidabad-Phase 3 (à hauteur de 115 millions d’EUR – octroi approuvé le 29 janvier 2015 par le CA de l’AFD) puis en explorant les possibilités en matière d’assainissement à Dhaka et pour des stations de potabilisation dans le reste du pays.

Ici le discours prononcé par l’Ambassadrice à cette occasion.

Dernière modification : 13/04/2015

Haut de page