Watever

L’association Watever soutient les populations défavorisées vivant sur les rives des océans et des grands fleuves. Elle a pour vocation de leur donner accès à des solutions flottantes techniques innovantes et pérennes, adaptées à leurs situations économiques, sociales, culturelles et climatiques.

JPEG

L’association est née de la rencontre en 2004 entre ses deux membres fondateurs : Marc Van Peteghem (président), architecte naval reconnu mondialement, et Yves Marre (vice-président), engagé de longue date au Bangladesh.

  • Marc Van Peteghem, co-fondateur et co-directeur du cabinet d’architecture navale VPLP, a participé à la conception des plus grands multicoques et conquis les prestigieux trophées : Coupe de l’America, Trophée Jules Verne, Traversée de l’Atlantique, Barcelona World Race.
  • Yves Marre réside au Bangladesh depuis 20 ans. Il y a fondé l’ONG Friendship, l’entreprise d’écotourisme Contic, ainsi que le chantier naval TaraTari.

Ensemble, ils créent l’association Watever en 2010 pour accompagner l’évolution de la construction navale au Bangladesh, en travaillant sur l’innovation et le transfert de technologies adaptées. Elle agit avec une logique d’action en 3 axes : (1) la recherche et le développement de Solutions Flottantes Utiles (S.F.U : concepts et biomatériaux), (2) l’accompagnement et (3) la formation, à la construction navale.

Le développement des projets de l’association s’effectue essentiellement par l’envoi de Volontaires sur le chantier naval TaraTari, principal partenaire local de Watever, qui partage les valeurs et missions de l’association et accueille ainsi ses projets.

TaraTari est une structure innovante qui se donne pour mission d’apporter et de mettre en œuvre les concepts et technologies les plus adaptées aux problèmes de navigation du Bangladesh.

Pour cela le chantier axe son travaille sur la Recherche et le Développement de Solutions Flottantes Utiles et le transfert de connaissances par la formation technique et l’accompagnement interne de ses ouvriers et cadres.

Le chantier suit le modèle de l’entrepreneuriat social et se caractérise ainsi par sa gestion non lucrative, l’ensemble de ses résultats étant réinvestis dans l’entreprise.

Depuis 2010, la collaboration entre l’association Watever et le chantier naval TaraTari a permis :
  • La rénovation et l’amélioration d’un hôpital flottant
  • La conception et réalisation du premier bateau de pêche insubmersible du pays
  • La réalisation de 60 unités de pêche avec la FAO pour les pêcheurs de la Baie du Bengale
  • La réalisation de 17 bateaux pour le ramassage scolaire avec l’UNICEF
  • La première formation de 15 charpentiers à la réparation des bateaux composites
  • La réalisation d’un bateau prototype à base de fibre de jute
  • La construction et la documentation d’un des derniers bateaux traditionnels du Bangladesh

En 2014, un nouveau projet de recherche sur un bio composite à base de bambou est lancé ainsi que le Centre de Formation Watever à la construction navale composite.

La réalisation de ces projets et l’expertise du chantier naval TaraTari ont apporté à l’association une solide connaissance du contexte et des besoins spécifiques locaux.

PNG

Contacts :

  • contact@watever.org
  • info@taratari.org

Dernière modification : 19/06/2014

Haut de page